Le stationnement (et la vitesse) rue Colbert

Publié le par Fabrice Guillet

J'ai assisté hier soir à la réunion publique organisée par la mairie à propos de la rue Colbert. Deux élus étaient présents (M. Destrem et Bachelay, respectivement en charge de la voirie et des transports (et du développement durable, on y reviendra !)). Ils étaient accompagnés par trois "techniciens", employés municipaux gérant le dossier.
On nous a présenté un powerpoint, également disponible sur le blog d'Alexis Bachelay (pour ceux qui ont manqué la réunion).
Deux propositions nous ont été faites :
1 - faire en sorte que la Rue Colbert ne soit plus un itinéraire de délestage du boulevard Charles de Gaulle, surtout avec les travaux du tramway. Il faudrait alors changer les sens de circulation à plusieurs reprises (au début, de la rue Pierre Brossolette à la rue des Arts, puis à nouveau entre la rue de l'Agriculture et d'Estiennes d'Orves et enfin tout au bout entre les rues Jules Ferry et Allende.
2 - laisser les sens actuels, mais imposer des ralentissements tout au long de cet axe.
Bon, on ne va pas jouer le suspense, tout le monde penchait pour la deuxième option. Et M. Destrem nous a avoué par la suite qu'à la première réunion, la semaine dernière, le sentiment général avait été le même.
A la suite de la dernière réunion publique, mardi prochain au gymnase Henri Dunant, les services verront ce qui a été dit et nous aurons un compte rendu, vraisemblablement en réunion publique, à la rentrée. Les aménagements devant commencer à entrer en service "au début de l'hiver". Au moment où les travaux du tram auront vraiment commencé…
D'autre part, une "boutique" d'information sur les travaux sera installée sur la place Aragon pendant la durée des travaux du tram.

Deux points sont, de toute manière, acquis :
- la mise en place du stationnement unilatéral sur toute la rue. Finies, les galères du 1er ou du 16, avec les voitures garées des deux côtés. Le stationnement se fera en chicane, c'est à dire, à gauche ou à droite, selon les portions de la rue. Ainsi, les voitures ne pourront aller vite, devant modifier leur trajectoire pour avancer.
- des réducteurs de vitesse seront mis en place. Ce sera fait par les fameuses chicanes de stationnement, mais aussi par des coussins berlinois (ou dos d'âne).

Au cours de la réunion, les riverains (mes voisins) ont eu la possibilité de s'exprimer, voire de critiquer. Un des points les plus frappants a été le ras le bol vis-à-vis du stationnement anarchique. La Police Municipale a été pointée du doigt, tant elle est souvent contactée et ne se déplace jamais pour verbaliser (ou alors des heures en retard).
Les élus ont alors précisé qu'avec les modifications des prérogatives de cette police, ils vont être plus attentifs aux problèmes de stationnement. Il est aussi question du nombre insuffisant de policiers municipaux, qui va obliger, en plus de leur réorganisation, à un recrutement.

Toute cette réunion m'a paru largement positive, c'est certain. On propose au lieu d'imposer, on écoute les avis… A la fin, alors que tout le monde était devant les cartes, un des techniciens notait même les observations des riverains, ce qui pourrait être susceptible d'apporter des modifications. Tant mieux !
Toutefois, il ne faut pas non plus sauter au plafond (c'est pas mon genre !). Comme l'a rappelé une habitante, ainsi qu'Alexis Bachelay, le nombre de voitures dans le quartier est en constante augmentation. Alors que le nombre de places de stationnement, lui, est limité (102 sur toute la rue). Quelles que soient les décisions, il restera donc toujours un problème de stationnement. Quand bien même on empêcherait aux voitures de monter sur les trottoirs, on déplacerait le problème en imposant aux automobilistes d'aller se garer un peu plus loin de chez eux.
Il y a trop de voitures, c'est une évidence.
Pour conclure, je veux revenir sur un intervenant qui s'énervait contre les voitures ventouses, qui occupent trop longtemps les places à son goût. "Les bagnoles, faut qu'elles tournent !", s'est-il exclamé. Ben non, justement, moi, je ne suis pas d'accord avec ça. On ferait mieux de réfléchir aux moyens de ne pas avoir à les faire tourner, ces p… de bagnoles ! Elles polluent, sont dangereuses, coûteuses, on s'en sert pour faire 100 mètres, pour aller dans des endroits desservis par les transports… Pour moi, un des buts politiques, en particulier quand on a en charge le développement durable, ce serait de trouver un moyen pour faire baisser ce besoin de voitures. Ce serait tellement bénéfique pour tout le monde ! Mais je sais bien que c'est là un voeu pieu, facile à lancer quand on n'est pas élu…

Publié dans Vie locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jérôme 01/07/2008 15:02

La loi comporte déjà un volet contre les « voitures ventouses », qui interdit le stationnement dit « abusif » plus d'une semaine sur le même emplacement. Une certaine tolérance s'impose, ne serait-ce qu'en période de vacances, néanmoins, les abus méritent d'être sanctionnés.

Fabrice Guillet 01/07/2008 18:14


En même temps, au regard des problèmes de pollution, une semaine sans bouger sa voiture, ça ferait du bien, non ?
Comment fait-on la différence entre une personne sensible à l'écologie et une voiture ventouse ? Faudrait peut-être mettre un autocollant écolo sur sa bagnole… :-)


Charles Ham 26/06/2008 10:33

Avec le prix du baril de "sweet light crude" qui ne cesse d'augmenter, de plus en plus de nos congénères ne devraient pas manquer de se mettre aux transports en commun.Du coup, le mairie va devoir sérieusement envisager d'élargir l'assiette des ordures ramassées dans le cadre du tri sélectif : les bouteilles de verre, les emballages, les journaux et... les bagnoles ! Ou alors, ce sont les propriétaires de garages qui vont se frotter les mains ; le marché de la location d'emplacements privés de stationnement va exploser encore plus qu'il ne le fait déjà. Du coup, je connais un bougre qui pourrait être tenté de virer  une vieille deudeuche de son garage pour y accueillir cabriolets, double phaéton et autre 4X4; gros suceurs d'or noir ! ;-)

Fabrice Guillet 26/06/2008 16:50


Un 4x4 franchirait mon portail ? Quelle horreur !
Il est hors de question que j'abrite un 4x4, même pour l'empêcher de rouler et donc de polluer !  :-)


Christian 25/06/2008 18:48

Et si on profitait de la "restructuration" complète de l'avenue Charles de Gaulle pour y faire de nombreuses places de parking sous des allées ombragées plutôt que des immeubles de bureaux ?