Reprise

Publié le par Fabrice Guillet

poilagratter.jpgCes derniers jours, plusieurs personnes m'ont parlé de ce blog. Toujours dans le même sens, à savoir en regrettant son silence. A chacun, j'ai expliqué la situation, la difficulté de choisir un angle, de ne pas pouvoir évoquer certains sujets, par honnêteté vis-à-vis d'activités que j'ai pu avoir (pour être concret, comment parler de Mosaïque, alors que j'ai rédigé les 28 premiers portraits de Colombiens mensuels et que j'ai décidé d'en partir l'an dernier ?).

Aujourd'hui, j'ai envie de me relancer dans le bain. Je connais les risques, les attaques et médisances que je risque de subir. C'est d'ailleurs une des raisons qui m'avaient fait arrêter à l'automne dernier, quand le blog menaçait d'autres de mes activités locales ("avec les boules puantes que tu nous lances, tu ne peux pas espérer autre chose", m'avait-on fait comprendre). A croire que je suis un peu maso de vouloir reprendre.

Le premier qui m'a donné envie de réactiver ce blog, c'est le chef du service politique de France Inter (rien à voir avec Colombes, donc). Dans une interview, à la question de savoir s'il était de gauche, il a répondu qu'il espérait que, si la gauche prenait le pouvoir, on le considérerait comme quelqu'un de droite, parce que c'était le rôle d'un journaliste de questionner et d'aborder tous les sujets, fussent-ils embarrassants pour le pouvoir en place. Son discours a fait écho à ce que j'ai entendu depuis la création de ce blog. Les politiciens de droite considéraient que j'étais de gauche jusqu'en 2008 et certains élus de gauche disent aujourd'hui que j'ai basculé à droite. Comme si l'étiquette politique éait obligatoire pour évoquer les questions de la cité (un élu m'a même dit un jour que, contrairement à lui, je n'avais jamais rien fait pour la ville. Pas besoin de le nommer, cet aplomb l'identifie tellement facilement).

La renaissance de ce blog, si elle se confirme et dépasse cette déclaration d'intention, doit avant tout avoir du sens. Dans mon esprit, il s'agit (comme à sa création) de combler un manque. Après une mode passagère, les blogs se meurent, mangés par le grand méchant facebook (j'avoue d'ailleurs avoir songé à renaître uniquement par ce biais, mais il y est impossible de réfléchir, d'argumenter. Discuter en 200 signes, c'est un peu court). Informer, faire réfléchir, parfois plaisanter ou se tromper, c'est à mes yeux une sorte de service public. Au moins, on s'intéresse. Et la parole citoyenne me semble importante (en particulier pour ne pas laisser les seuls politiciens asséner leur vision manichéenne de ce qui est bien ou mal pour nous).

J'ai toujours eu envie d'être constructif. L'opposition systématique, ce n'est pas mon truc. Je peux paraître négatif (je me considère plutôt comme exigeant), mais il ne faut pas oublier que je suis quand même très actif, en terme d'engagement sur la ville. Au sein de plusieurs associations, à titre personnel, en particulier auprès des jeunes…

Enfin, dernière précision, j'aimerais ne pas être le seul à prendre la parole. J'ai une petite idée derrière la tête et j'espère bien que quelques compères interviendront dans les prochaines semaines pour des éditos, des textes ou d'autres formes d'expression. C'est aussi sur ces plumes que je compte pour réussir à faire revivre ce blog. Alors si vous avez des choses à dire, n'hésitez pas.

 

PS : Pour cette reprise, je me remets à illustrer… Et ce qui me fait rire, c'est d'avoir choisi une image contenant des fautes d'orthographe.

Publié dans colomblog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

plumedecolombe 29/04/2012 14:59


Ton blog avait juste hiverné.


Le printemps arrive c’est normal qu’il refleurit et comme dit le proverbe : En avril ne te découvre pas d’un fil, en mai
fais ce qu’il te plait comme pour le reste de l'année.

CD 28/04/2012 19:49


Tiens ? ça frémit, par ici.


C'est toujours difficile d'animer un endroit (quel qu'il soit, virtuel ou non, blog ou café, facebook ou autre...).


Donc merci pour ce retour, et haut les cœurs :-)


Bien cordialement


Claudine


 

Benoit 28/04/2012 14:32


Itou!

Sacrip'Anne 27/04/2012 18:58


Et ben chuis ben contente, non mais.