L'avenir et les médiathèques

Publié le par Fabrice Guillet

Il y a quelques années, peut-être même l'avais-je écrit sur ces pages, j'attendais avec impatience la transformation de la bibliothèque de mon quartier en médiathèque. J'étais inscrit à celle du centre ville, tout comme je l'étais, avant de m'installer à Colombes, dans la ville précédente, où je pouvais emprunter cd et dvd de mon choix.

Depuis 3 ans (je dis ça au pif, j'en sais rien), je n'ai pas repris mon abonnement à la médiathèque Prévert. Pourquoi payer et devoir me déplacer alors qu'internet proposait les mêmes services ? En effet, je prenais des cd pour découvrir de nouvelles musiques, mais de nombreux sites permettent de faire la même chose.

L'autre jour, un copain m'a interpelé sur le sujet, me demandant mon avis (comme si j'en avais un) sur cette idée de "médiathèque". Alors évidemment, j'ai botté en touche en disant qu'en dépit de la campagne d'affichage, j'habitais une partie de Colombes où l'on a encore une bibliothèque à l'ancienne, avec juste un ordinateur dans le passage si l'on veut vérifier le catalogue de la bibli. Mais plus sérieusement, c'est quoi, l'avenir d'une médiathèque ?

Proposer des bornes d'écoute, comme je l'avais lu dans Mosaïque il y a quelques mois ? Pourquoi pas, mais peut-on espérer rivaliser avec une écoute à domicile tellement facilitée de nos jours ? Alors, oui, je sais, tout le monde n'a pas d'ordinateur, d'accès au web…

Quant aux ordinateurs mis à disposition, à quoi servent-ils ? A remplacer les bonnes vieilles recherches pour les exposés, se substituant (comme à la maison) aux dictionnaires, encyclopédies, livres de référence sur tel ou tel sujet ? A part un usage de ce type et collectif (car individuellement, tous les possesseurs d'ordis pourraient faire de même. Et s'ils n'en possèdent pas, il faudrait l'aide de bibliothécaires dédiés aux recherches informatiques…), je ne vois pas bien… Mais peut-être n'ai-je pas assez d'imagination (ou de sens pratique).

Je suppose que les professionnels ont une observation bien plus marquée (voire chiffrée) des changements de rapport aux biens culturels inhérents au développement d'internet. J'ai hâte de voir ce qui sera proposé dans mon quartier (en même temps, ils ne courent pas de gros risques, on part de loin).

Publié dans Vie locale

Commenter cet article

Colombes Photoblog 24/05/2011 18:49



Le tableau n'est pas si noir ... une médiathèque c'est à taille humaine, ça évite d'être uniquement devant son ordi, un peu seul.


Il serait bon d'avoir des animateurs multimedia sur les espaces numériques des médiathèques car ils pourrait initier tout un chacun à se formidable outil. Je pense que nous "les blogeurs" sommes
à l'aise avec internet et ses possibilités mais que beaucoup de gens passent à coté de la culture web.


Cela permettrait aussi dans un quartier comme le notre de faire la part belle à la découverte des logiciels open source , leur performance et leur gratuité.


Si la mairie veut développer ce genre de projets je postule !