En attendant le référendum

Publié le par Fabrice Guillet

C'est pas drôle. Ce matin, je regarde les résultats des deux circonscriptions de Colombes et je suis dégoûté.

Franchement, c'est pas sympa.

Dans le sud, au moins, il y aura un enjeu au deuxième tour. C'est peut-être pour les remercier d'avoir un peu plus voté (60% de participation contre 50% chez nous).

Nous, c'est plié. Si j'ai bien compris, il n'y aura qu'un candidat au deuxième tour. Le match se jouait entre le sortant et le PS et c'est ce dernier qui l'a emporté (35% contre 30%). Moyennant quoi, le deuxième devrait déclarer forfait et permettre à son vainqueur de s'offrir un plébiscite la semaine prochaine, seul candidat en lice. C'est pas tous les jours qu'on peut s'offrir des scores dignes de certaines dictatures et ça ne va pas arranger l'état de ses pauvres chevilles déjà bien atteintes.

Derrière, sur la 1ère circonscription, on retrouve l'UMP et le FN quasiment au même niveau à 12% (sur Colombes, l'UMP est quand même 4 points au dessus). Le candidat du quartier pourri (c'est lui qui le dit, c'était son thème de campagne) obtient 6% (sûrement des dépressifs qui veulent déménager), mais seulement 4% sur l'ensemble. L'agent du FBI, lui, n'a pas eu beaucoup de succès à Colombes (0,6%), mais fait mieux ailleurs, puisqu'il monte à 1,2 au total.

Je lance ici un appel à quiconque pourra m'expliquer ce qui est arrivé à Muriel Saban, candidate fantôme. Comment peut-on faire les démarches en préfecture pour se présenter pour ne pas, par la suite, fournir de bulletin ?

 

Quant au sud, je boude, ils ont une élection plus sympa alors tant pis pour eux, je n'en parle pas.

Bon, allez, je fais un effort, il y aura un match entre le nouveau et l'ancien maire d'Asnières (37% pour le PS, 27% pour l'ami des juges). Quant à l'amie des journalistes people, eh ben, elle s'est pris le mur avec 14%. Le second tour devrait être intéressant… Et si je demandais à Rama si elle a un plan pour me loger là-bas. Après tout, c'est son domaine de prédilection !

 

Et si vous avez des analyses plus pertinentes, vous pouvez y aller, hein. Moi, je peux pas, je fais la gueule.

La preuve, j'avais même oublié de mettre un lien vers des résultats :

http://oblique.radiofrance.fr/files/evenements/2012/legislatives/resultats/index-inter.html


Publié dans Politique locale

Commenter cet article

heddicmi 15/06/2012 09:28


Et ça choque personne du coup un vote à candidat unique on dirait... ? C'est vraiment lamentable comme situation, j'espère une taux de participation proche de 0.


On ne comptera pas sur moi pour cette mascarade !

Sacrip'Anne 12/06/2012 08:48


J'ai été moi aussi surprise par la discrétion de Placide (pardon pardon pardon) pendant la campagne, il  y a eu, dans le quartier, qui est un peu "son" quartier (celui qui lui fait des
scores de folie) une ou deux rencontres, on ne l'a pas vu.


Alors que le futur député élu démocratiquement contre lui même, il a circulé, on l'a vu. Ok ça ne dure que quelques jours avant le scrutin, et pour le reste (soupir. Je fais la gueule aussi)...


 


Brèfles.


 


Est-ce que Rama tient toujours absolument à vivre à Colombes, après cet affront, au fait ? :D

Fabrice Guillet 12/06/2012 09:00



Dire que je m'étais retenu de dire qu'il avait été trop placide…


En effet, en 5 ans, je ne l'ai jamais rencontré, croisé… Alors que le marionnettiste, il était souvent présent et accessible. Là dessus, pas photo.


Allez, le point positif de ce second tour à candidat unique, c'est qu'il y aura moins de gâchis de papier (hallucinant, ce qu'on a pu en déchirer en venant faire le dépouillement dimanche soir.
Il faut combien de bulletins inutilisés pour faire un arbre ?).



Jérôme 11/06/2012 22:29


Ah oui, mince, mon analyse politique.


Eh bien, sur la participation merdiocre, un peu déçu que les Français ne se rendent pas compte que les Législatives sont une élection plus importante que la Présidentielle (une réforme
institutionnelle s'impose, perso, je serai assez pour un président élu par le parlement). Cela dit, de manière assez épatante, ça ne semble pas profiter à un camp plus qu'à un autre, puisqu'au
niveau national, le résultat va dans le sens de celui de l'élection de F.H.


Sur le cas de Colombes, je pense qu'on observe un basculement progressive de l'électorat vers le "centre" : donc sur la 1ère dans le sens PC -> PS, ça frémissait depuis quelques années, mais
là, le score est sans appel – bonne campagne de terrain d'A.B., et grande discrétion de R.M. sur Colombes j'ai trouvé.


Sur la 2e, dans le sens UMP -> PS (comme à Paris, ou comme aux Municipales d'Asnières déjà). Sans doute, de façon assez opportuniste, le PS profite de la division à droite. Il faut dire que
R.Y. et M.A. étaient suffisamment occupés à se taper l'un sur l'autre, ça a permis à S.P. de faire une campagne « paisible ».


C'était assez étonnant de voir les moyens dépensés par les deux droites (j'ai reçu plusieurs épais courriers affranchis à mon domicile) et surtout pour s'envoyer l'un sur l'autre les mêmes
accusations (de communautarisme, de passif judiciaire, d'échec électoral, etc.)


Sur la 2e, je me demande aussi comment le PS va gérer l'encombrant soutien de M.Le P. appelant à barrer la route à M.A.

Jérôme 11/06/2012 22:16


Je demande une pensée émue pour toutes les personnes qui tiendront, dimanche prochain, les bureaux de vote de la 1ère circonscription, ça risque d'être pire qu'une cantonale partielle (et je sais
de quoi je parle, j'ai testé).


Électrices, électeurs, soyez sympas, venez voter, nous tenir la jambe, nous raconter les matchs du jour (zut, Roland-Garros c'est fini), et surtout, venez nombreux pour le dépouillement, ça sera
fun !