En direct du passé

Publié le par Fabrice Guillet

Ce week-end, j'ai eu un journal "A gauche" dans ma boîte aux lettres…
Rien que le fait de voir réapparaître ce journal à l'approche d'élections, alors que nous n'avons rien eu depuis des mois, ça m'a un peu fait soupirer.
Mais quand j'ai vu le contenu, j'ai été rassuré.
Finalement, c'est un peu comme dans Amélie Poulain, quand la gardienne de l'immeuble reçoit un courrier vieux de 30 ans, mais écrit récemment. Tout pareil.
Le journal est ringard au possible, quatre pages pour nous préparer au fait que nous allions devoir voter dans les 2 prochains mois (pour Bernard Lucas, ça allait de soi). A l'intérieur, des articles nous parlent de loi Dalo, SRU, de Sarkozy, de l'éducation nationale, de DSU, d'immigration… Mais tout cela au plan national.
On aurait eu exactement le même journal dans les années 70 !
Un jour, peut-être, on arrivera à toucher les gens par la proximité, par ce qui touche chacun d'entre nous et non par des prises de grandes positions…
Alors, ce sera quoi, le prochain journal ? Un bilan du mandat de Philippe Sarre au conseil général ? Tiens, d'ailleurs, puisqu'on parle de lui… Et si la majorité municipale nous sortait un journal, en mars, pour dresser son bilan annuel ? Ah non, c'est vrai, il ne faut pas distribuer de journal, ce n'est pas développement durable. C'est bien pour ça que je ne veux pas savoir combien d'arbres se sont faits zigouiller pour le journal que je viens de recevoir (oui, je sais, c'est sur du papier recyclé, alors c'est pas pareil…).

Pendant ce temps, les panneaux d'affichages publics qui avaient été rendus aux associations pendant quelques mois, ont vu débarquer la tête de Lionnel Rainfray.
Entre le 4 pages du PS et la campagne d'affichage UMP, faut croire qu'il était urgent de communiquer, à deux mois des élections cantonales partielles… Tellement pressés que dans le journal du PS, le nom de Bernard Lucas n'apparaît qu'une fois, en légende d'une photo. A croire que le journal a été rédigé avant l'officialisation de sa candidature (imaginez le branle bas de combat "merde, c'est officiel, c'est Bernard, on a une photo de lui avec Philippe, histoire qu'on puisse le montrer, à défaut de le présenter ?").

NB : Ce ":-))" est destiné aux copains qui vont soupirer en lisant ces lignes. Et oui, je compatis. Je réserve même un ;-) à celui qui me trouvait moins mordant, l'autre jour.

Publié dans Politique locale

Commenter cet article

Jérôme 20/01/2009 23:38

Moi, y a 30 ans, je lisais plutôt Pif Gadget (tu noteras la dérive droitière).

Fabrice Guillet 21/01/2009 09:54


En fait, il paraît que je suis nul, de mauvaise foi, que j'ai rien compris, qu'il est super, ce journal…
Ils devraient juste penser à mettre le service après vente directement dans la boîte aux lettres !

Il y a 30 ans… La première chose qui me passe par l'esprit, c'est un album pannini… Pas beaucoup de texte, hein…