Grèves

Publié le par Fabrice Guillet

Aujourd'hui, grève dans l'éducation  nationale, j'ai deux filles à la maison.
Demain, grève du personnel communal (
voir ici).
Et j'ai comme l'impression qu'à Colomblog, y a comme du laisser-aller… Pas trop la tête à chercher, pas trop envie de raconter… Ca reviendra si quelque chose vient titiller mon cerveau.

Publié dans colomblog

Commenter cet article

FLORENT 16/04/2008 19:24

RASKAL, je ne remet nullement en cause le droit de grève, je voulais simplement exprimer un certain ras le bol (pas contre les grévistes) (je ferai bien grêve une fois mais c'est interdit dans ma profession), comme tout le monde j'en ai marre de la vie chère, et  encore je me console quant je vois le sort réservé "aux sans papiers" qui travail et qui n'ont qu'un seul droit celui de se taire....On fait quoi maintenant on déclare la guerre à la chine par ce que nos usines sont délocalisées là bas...On execute les pécheurs somaliens convertis en pirates pour cause d'absence d'état de droit....

raskal 16/04/2008 19:04

Florent, deux petites remarques :La grève n'est pas un luxe ni des vacances prises pour se la couler douce, mais un moyen de lutte et de pression pour faire plier un gouvernement. Les grévistes se battent, y compris pour vos enfants, afin que l'école de demain ne soit pas une école au rabais avec un enseignement appauvri. L'école que l'on prépare aujourd'hui fait les citoyens de demain. Un système d'éducation au rabais prépare moins à penser.Enfin, même si je comprends votre difficulté, l'école n'est pas un moyen de garde! Que vous deviez payer pour faire garder vos enfants en période de grève, même si c'est gênant du point de vue du porte monnaie est cependant inévitable.Bon courage tout de même!

Bixente 16/04/2008 13:19

Sans vouloir "polluer" l'article sur la juste grève des profs et des éléves. Si il n'a pas sa place ou que cela mérite un autre traitement notre rédacteur fera le nécéssaire.   Pour signaler que des "sans-papiers" de l'entreprise "Passion Traiteur" du bd Valmy sont en grêve pour demander une régularisation. Ils sont environ 300 salariés dans le même cas en Région Parisienne pour faire pression sur le gouvernement afin aussi d'abolir cet esclavage moderne. Pour la grande majorité des salariés sans-papiers il y a versements de cotisations, mais pas de prestations , juste le droit de la fermer... Bref un petit geste de soutien, un bonjour amical, une piecette si l'on passe à coté (même en faisant un détour...)  

Florent 16/04/2008 11:07

----La gêve c'est bien, mais moi je suis obligé de travailler et de payer pour faire garder mais deux enfants.

raskal 15/04/2008 19:27

Vive la grève! Faudrait quand même pas s'en prendre aux grévistes qui luttent pour défendre leurs droits, leurs conditions de travail, leur emploi, les conditions d'enseignement pour les enfants qui sont détruites jour après jour par le gouvernement en place!