La politique du caniveau

Publié le par Fabrice Guillet

jesuispartout.jpegSamedi matin, j'ai reçu un tract dans ma boîte aux lettres.
Il s'agissait d'une feuille A4 photocopiée portant le logo de "Lutte Ouvrière".
Sur la feuille, des photos des candidats de la liste de Philippe Sarre issus du PC. A l'exception d'Elizabeth Choquet, assimilée à tort au PC (eh, je le sais, c'est la maîtresse de ma fille, croyez pas que je ne me renseigne pas, hein).
Et en dessous, les personnes étaient nommées, avec, pour chacune des remarques sur la vie privée. Untel se dit communiste mais habite un pavillon cossu. Unetelle se dit de gauche mais scolarise ses enfants dans le privé.
Vous l'avez compris, ce tract est une merde infâme (quoi ? la définition n'est pas bonne ?).
J'étais un peu surpris… Lutte Ouvrière n'avait pas rédigé le moindre tract local, ils n'avaient fait campagne que par affiche attaquant Sarkozy… Et puis le quartier… Je le dis (avant qu'un tract ne me dénonce !), j'habite dans une rue pavillonnaire. Pas franchement l'électorat de LO ! Pourquoi viendraient-ils faire leur seul bout de campagne chez nous ?
Tout à l'heure, en passant Place Aragon, j'ai vu un papier apposé sur le panneau électoral de Lutte Ouvrière. J'ai eu la curiosité d'aller le lire (ça vous étonne ?). Lutte Ouvrière démentait formellement avoir une responsabilité dans le tract que l'organisation était censé avoir rédigé. Quelqu'un s'est donc fait passer pour LO pour dénigrer nommément des candidats.
Quelqu'un, oui, mais qui ?
Qui avait intérêt à dénigrer les candidats ? Qui était suffisamment au courant de la vie politique loale pour avoir des infos sur les familles des candidats nommés ou sur leur lieu de résidence ?
Je suis peut-être naïf, mais je ne veux pas croire à une stratégie élaborée par des états majors concurrents de la liste de Philippe Sarre (à titre indicatif, dans "mon" bureau de vote, Mme Gouéta a obtenu 46% des voix, contre 37% à M. Sarre, 10% au Modem, 4,7 pour la Gauche Citoyenne et 1,2% pour LO).
Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait penser à notre ami multiface, qui employait les mêmes méthodes il y a quelques mois sur le blog de Philippe Sarre, avant de réussir à intégrer la liste UMP…
Mais, quel que soit l'auteur, tout ça fait vraiment honte à la politique avec des méthodes dignes des dénonciations de la collaboration.

Publié dans Coup de gueule

Commenter cet article

ANTOINE 11/03/2008 00:19

Mes chers amis, nous avons l'honneur et le privilège de vivre dans un pays libre et démocratique. Notre pays, la France, nous l'aimons plus que tout. Mais quand voyons certains politiciens "aller à la soupe" pour obtenir un poste, nous sommes attristés. Mais où est passé le sens de l'honneur,de l'éthique et de la morale politique ?Les petites combines entre amis politiques ne déservent que ceux qui ont recours à ce type de manoeuvre ! Faut-il rappeler que personne n'est propriétaire de ses voix des français !ANTOINE

Piaf2Colombes 10/03/2008 23:19

Et ben ! Finalement, ce n'était pas de l'intox mais bien de l'info !Moi qui pensais que la moindre des politesses vis à vis des electeurs d'un parti était d'être informés par le dit parti...Faudra que je révise mes notions de politesse et respect

Fabrice Guillet 11/03/2008 09:26

Oui, j'avais fait exprès de ne pas réagir hier soir, attendant confirmation…

Piaf2Colombes 10/03/2008 21:36

Voici un autre exemple de "manoeuvre" bloguesque, cette-fois-ci : http://www.20minutes.fr/article/218075/Municipales-L-apres-vote-heure-par-heure-le-point-a-20h42.phpLes chasseurs appellent ça "obliger le loup à sortir du bois". Perso, la tête de liste orange ne me semble pas ressembler à un loup. ;-)Je pense que s'il (en accord avec son équipe) opte pour rendre publique sa décision pour le second tour, c'est, entre-autre, au travers d'un de ses blogs qu'il le fera...

Piaf2Colombes 10/03/2008 19:52

"Ce tract est une merde infâme (quoi? la définition n'est pas bonne?)" : je ne sais si la définition est bonne mais je trouve que qualifier de "merde infâme" ce tract, c'est manquer de respect aux "merdes infâmes" ;-(((Quant à parler de stratégie, surement pas. Ce n'est même pas au niveau de la tactique, mais tout simplement d'une des manoeuvres de la tactique(gagner une bataille)...au service de la stratégie(gagner la guerre). Et, oui ces terminologies sont issues du monde guerrier, mises ensuite au service de bien d'autres domaines.Certains abordent une campagne electorale -voire la Politique-comme une guerre (nos voisins Asnièrois ou Putéoliens, par exemple, y sont tellement habitués), d'autres parlent et agissent dans la Dignité. Gageons que les Colombiens sauront faire la différence.