C'est pas moi qui le dis !

Publié le par Fabrice Guillet

maison-illuminee-0044.jpgJe ne peux qu'approuver la sentence du Parisien lisible ici.
"L'écologie est la grande absente de Noël. Les 18 000 ampoules installées sur le territoire communal sont classiques. Un paradoxe dans cette ville qui a mis le développement durable au coeur de ses préoccupations.."
Encore une fois, au-delà de discours, ou de l'affichage publicitaire, tous les habitants se rendent compte que l'action, elle, n'a rien à voir  en ce qui concerne l'environnement.
Je me demande même  comment les responsables municipaux ont pu ne pas imaginer se faire épingler pour leur manque d'implication. Ou alors, ils s'en foutent et estiment que l'article du Parisien a moins d'impact que leur propagande disitribuée récemment sur les marchés…
Il ne s'agit pas de mesquinerie ou de faire des calculs pour Noël, mais de donner un sens "environnemental" à la politique publique. Et je précise que cette vision n'a rien à voir avec la couleur politique puisque, comme le rappelle l'article, Levallois ou Issy les Moulineaux ont agi là où Colombes marque son mépris.

Publié dans Coup de gueule

Commenter cet article