De l'intérêt d'écouter les parents d'élèvves

Publié le par Fabrice Guillet

L'histoire se passe à l'école Camille Claudel. En conseil d'écoles, les représentants élus de la FCPE, attirent par deux fois l'attention de la mairie sur la dangerosité du carrefour voisin (champarons/épinay, à l'extrémité est de Colombes), avec la proximité du parc Caillebotte.
Enfin, ils obtiennent que Mme Leghmara vienne sur place et reconnaisse les dangers le 11 juin.
Deux jours plus tard, un enfant de 3 ans était fauché par une voiture à cet endroit et  se retrouvait avec une clavicule brisée…
La moral de cette histoire ?  Les représentants de parents d'élèves ne sont pas que des emmerdeurs, des râleurs qui demandent toujours plus, mais  ce sont aussi et surtout des personnes attentives à ce que tout se passe pour le mieux pour les enfants.
Alors, il est évidemment regrettable qu'il faille attendre un accident de la sorte pour réaliser qu'on aurait dû agir dès la remontée de l'information.

Publié dans Education

Commenter cet article