Déchets verts

Publié le par Fabrice

Le dernier numéro de Colombes Notre Ville présentait une mesure intéréssante de la mairie (eh oui, je ne fais pas que râler, je peux aussi féliciter les bonnes idées).
Depuis le début du mois d'octobre, dans la Petite Garenne et aux Vallées, on collecte séparément les "déchets verts", à savoir ceux qui proviennent des tontes de pelouse, de la taille des haies, du ramassage des feuilles… L'organisation de ces tests (jusqu'à mi décembre pour l'instant) est toutefois peu pratique. Il faut en effet collecter ces déchets dans des sacs biodégradables, disponibles à l'Espace Propreté de la Ville (voir plus bas). Les sacs sont collectés une fois par semaine, le lundi à la Petite Garenne, le mardi aux Vallées.
L'opération, si elle a valeur de test, ne semble pas promise à un grand succès. Ce qui est dommage quand on sait que les déchets "compostables" (oui, je sais, le mot n'est sûrement dans aucun dictionnaire) représentent 30% du volume de nos poubelles. On pourrait donc, de la même manière que l'on effectue notre tri habituel, s'occuper des déchets verts.
Espérons que ce premier test convaincra et sera étendu à tout Colombes. Il faudra alors le simplifier par la fourniture plus aisée de sacs.
Pendant que je suis dans les regrets suivant les bonnes idées, je poursuis sur les "écocomposteurs" proposés par la mairie. Si vous voulez en obtenir un à mettre dans votre jardin (ou ailleurs, je ne vous oblige pas à avoir un jardin, sauf que je ne vois pas ce que vous en feriez sinon…), vous devez en faire la demande par téléphone, puis envoyer un courrier à Mme Théreze, au service propreté, accompagné d'un chèque de caution de 16€… On comprend bien la complexité de l'opération. Il faut d'abord être au courant du truc, puis être sacrément motivé pour faire du compost par ce biais. Il en faut du courage pour être écolo à Colombes !
Service Propreté de la ville de Colombes : 3 rue du 11 Novembre
Téléphone pour les écocomposteurs : 0 800 892 700

Publié dans colomblog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article